Le summum du vice

Un vendredi soir, au mois de juillet je ressentais une très forte envie de sexe. Je décide par conséquent de me rendre dans un quartier chaud de ma ville avec 1500 € dans mon porte-monnaie en ayant la ferme intention de passer une nuit de dévergondage extrême avec une pute bien roulée.

J’arrive dans le quartier chaud et j’observe les putes. Toutes ont des tenues ultra-sexy, ce qui commence déjà à me faire bander. Je repère une très jolie fille brune vêtue d’un corsage bien transparent sous lequel on voit un mini soutif qui cache à peine les aréoles de ses seins. Elle porte aussi une minijupe qui fait ressortir un cul fort bien rebondi. Elle me dit « Bonsoir chéri. Veux-tu que je te montre des photos de moi toute nue ? » Je lui réponds « Bien volontiers ! »

Elle me conduit alors dans l’entrée de son immeuble et elle ouvre son sac. Elle sort un album de photos, l’ouvre et me montre les photos les plus excitantes que j’ai pu voir de la vie. Ses seins ont une forme absolument parfaite avec de belles aréoles marron moyennement larges qui me font bander comme un Turc. Elle a aussi une très belle touffe de poils à la chatte ce que j’adore. En ce qui concerne son cul, il est excitant au possible. Voyant qu’elle m’excitait beaucoup, elle me dit : « Est-ce que tu as envie de monter faire l’amour avec moi ? C’est 500 € la soirée ou 1000 € la nuit. » Je lui demande si elle fait des fellations en gorge profonde et des branlettes espagnoles ; Elle me répond : « Bien sûr chéri. » Je prends l’ascenseur avec elle.

Elle me dit «  Tu sais chéri, il y a vingt étages à monter, alors si tu as envie de me toucher, ne te gênes pas ! On ne risque rien, car la plupart des voisins sont en vacances. Il n’y a que les autres prostituées en ce moment ! »Inutile de dire que je ne me fais pas prier et que je passe aussitôt mes mains sous sa minijupe. Je lui enlève son string qu’elle met dans son sac et ensuite quel plaisir de peloter son sublime cul sous sa minijupe ! Elle me dit « Mon chéri je vois que tu es très vicieux et je t’en félicite ! Les autres clients qui viennent me voir sont souvent un peu coincés au niveau du sexe. Ils se sentent coupables à l’idée de coucher avec moi.
– Je peux te garantir que pour moi ce n’est pas du tout le cas ! Je considère que tout célibataire a bien le droit de se dévergonder avec qui il veut quand il en a envie ! Est-ce que tu aimes ton travail de pute ?
– Je l’adore. Je trouve vraiment chouette de découvrir que je fais du bien aux hommes et j’adore sentir leurs mains me peloter ! »

Nous arrivons chez elle au dernier étage, je la paie et elle me fait entrer dans un appartement à l’ambiance très intime. Elle me fait un strip-tease particulièrement provocant et je dois enlever mon pantalon et mon slip de toute urgence, car mon zob est devenu aussi dur qu’un lingot d’or. Ensuite, nous prenons tous les deux un bain dans sa grande baignoire. Voyant à quel point je suis excité, elle empoigne mon zob à pleines mains et me fait une masturbation qui me conduit tout droit au septième ciel. Ensuite, nous nous séchons et elle me conduit dans son lit. On voit qu’elle aime le sexe, car les murs de sa chambre sont décorés de photos très pornos et elle une superbe collection de DVD classés X.

Je lui demande si on peut commencer par une bonne branlette espagnole. Elle se couche le dos et me dit « Vas-y mon chéri. Cale bien ton zob entre mes seins ». Je m’exécute et je ressens l’infinie douceur de la peau de ses seins sur mon zizi. Quel plaisir ! Ensuite, elle remue ses seins de bas en haut et je me mets à jouir de plus en plus fort jusqu’à ce qu’un orgasme fulgurant m’explose dans le zob.

Je me couche sur le dos et je lui demande de s’allonger sur moi. J’adore ce contact intime entre ma peau et le corps nu d’une jolie fille. Tandis qu’elle me serre affectueusement dans ses bras, je donne libre cours à mes instincts les plus vicieux en promenant mes mains sur son cul nu, ce qui ne tarde pas à porter mon excitation à son paroxysme. Je lui dis alors que je suis fin prêt pour une bonne pénétration bien profonde et elle m’enfile un préservatif après avoir décalotté mon gland. Son savoir-faire de professionnelle et sa dextérité m’excitent encore plus. Mais ce n’est rien à côté de ce que je ressens lorsque je la vois écarter les cuisses pour s’empaler sur mon zob dans la position d’Andromaque. Elle me fait l’amour avec une habileté remarquable et je ne tarde pas à ressentir un orgasme tout à fait inimaginable. La jouissance envahit tout mon corps, ce qui est tout à fait prodigieux.

Ensuite, elle m’enlace à nouveau et nous continuons à échanger des caresses ultra-coquines. L’exquise douceur de sa peau et sa gentillesse me font un bien énorme et je ne tarde pas à m’exciter à nouveau. Voyant que ma pine retrouvait une érection maximale, elle me remet un préservatif et s’empale à nouveau sur mon membre viril. Elle recommence à ne chevaucher avec une habileté exceptionnelle et il ne me faut pas beaucoup de temps pour connaître à nouveau une extase suprême. Après ce coït mémorable, je suis très vite à nouveau super excité et elle me propose de me sucer un bon coup. Après avoir mis un préservatif sur mon gland, elle prend mon zob dans sa bouche et me fait une super fellation tout en me pelotant les couilles avec sa main gauche. Je ressens à nouveau un orgasme ultra fort et je la remercie tout en la félicitant pour son remarquable savoir-faire.

Bien entendu, je suis retourné la voir plusieurs fois et j’ai éprouvé un plaisir inoubliable chaque fois qu’elle m’a fait jouir.